Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Comité Croix-Rousse
Soirée débat à l'occasion du 3ème anniversaire de la libération de Kobané PDF Imprimer Email
Écrit par NPA   
Dimanche, 21 Janvier 2018 22:08
"A l'occasion du 3ème anniversaire de la libération de Kobané et en soutien au peuple kurde dans sa longue marche pour la paix, la liberté et la justice,

"L'association Amitiés kurdes de Lyon et Rhône Alpes vous invite vendredi 26 janvier A 18H30
Mairie du 1er arrondissement 2 place Sathonay 69001 - Lyon
à venir débattre avec :
1.    Mireille COURT, Vidéo journaliste, Membre de la Coordination Nationale Solidarité Kurdistan
Sur le Thème : La commune du Rojava (Kurdistan de Syrie), l'alternative à l'Etat-Nation
2.    Khaled ISSA, Représentant du Rojava en France
Sur les enjeux géopolitiques au Kurdistan de Syrie"

 

 

Mis à jour le Dimanche, 18 Février 2018 14:17
 
Pour contacter le comité Presqu'Ile Croix Rousse : PDF Imprimer Email
Écrit par Stéphane   
Lundi, 07 Septembre 2009 08:25

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Mis à jour le Samedi, 10 Décembre 2011 22:16
 
Contribution à la construction du nouveau parti anticapitaliste PDF Imprimer Email
Jeudi, 22 Mai 2008 08:47

Par le collectif Lyon Croix Rousse / Presqu’île

 

Préambule

Cette contribution n'est évidement pas exhaustive mais reflète les débats et réflexions que nous avons eues au sein du collectif et les priorités que nous pensons nécessaires de mettre en avant.

Introduction

Il y a urgence. Aujourd’hui, l’extension du capitalisme, le règne du profit et de l’arbitraire n’ont plus de limites. Les espaces de contre pouvoir, de liberté et d’égalité sont menacés. La démocratie elle-même est en danger. Nous ne pouvons plus nous contenter des réformes palliatives au système proposées par la gauche libérale. Il est plus que nécessaire, dans ce contexte, de construire une véritable force de gauche anticapitaliste.

Dans ce sens, la LCR a pris l’initiative d’élargir sa base militante, en prenant le risque de changer de nom et de s’auto dissoudre : malgré ses bons résultats électoraux aux présidentielles et aux municipales, elle a pris conscience de ses limites et de la nécessité de son élargissement. C’est pourquoi nous, militants ou simples citoyens de gauche répondons favorablement à l’appel d’Olivier Besancenot et de la LCR.

Mis à jour le Vendredi, 27 Novembre 2009 15:17
Lire la suite...