Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Initiatives NPA
Une assemblée qui sera illégitime et que nous combattrons PDF Imprimer Email
Écrit par NPA   
Lundi, 12 Juin 2017 08:05

Avec plus de 51 % d'abstention, le résultat du premier tour des législatives est celui d’une République malade et de plus en plus antidémocratique. La République en Marche devrait avoir la majorité absolue à l’Assemblée avec les voix de 16% des inscritEs… Ce résultat montre que ce gouvernement n'a aucune légitimité pour gouverner par ordonnances et encore moins pour détruire nos acquis sociaux, le code du travail, la sécurité sociale. Le monde du travail doit, par la mobilisation, imposer d'autres choix.
La gauche est laminée avec moins de 30% des voix. Les principaux leaders du PS et l'ancien candidat à la présidentielle sont éliminés dès le premier tour récoltant ainsi les fruits de la politique antisociale du quinquennat de Hollande. La France Insoumise, même si certains de ces candidats sont au second tour, paie sa responsabilité dans la division de la gauche.
Le Front national, malgré un score plus faible qu’à la présidentielle, progresse par rapport à 2012 et est susceptible de faire entrer plusieurs députés d’extrême droite à l’Assemblée et amplifier son discours antidémocratique, raciste et antisocial.

Les illusions électorales sont maintenant tombées, il est temps de préparer l’affrontement avec un gouvernement qui, en quelques semaines, a montré l’ampleur des attaques qu’il prévoit contre le Code du travail, la sécurité sociale, les retraites et le pouvoir d'achat.
L'urgence est à la mobilisation, la création d'une opposition à ce gouvernement. Le NPA appelle toutes les organisations du mouvement ouvrier à discuter et se coordonner pour engager la mobilisation, dès la semaine du 19 juin, avec les manifestations du Front social, au Ministère du travail, dans l’énergie et aussi le 27 dans plusieurs départements. Il nous faut construire et faire converger ces mobilisations au plus vite.

 
Soirée formation-débat ce jeudi 11 mai à 20H sur le projet de société et les stratégies du NPA PDF Imprimer Email
Écrit par Cotentin   
Vendredi, 05 Mai 2017 18:53

Notre projet de société anticapitaliste :

Quelles conséquences stratégiques dans les luttes à venir ?

A l'heure où s'ouvre un nouveau quinquennat, les exploité.e.s et les opprimé.e.s se retrouvent orphelin.e.s d'une représentation susceptible de défendre leurs intérêts, alors qu'une phase de hautes luttes contre le capitalisme, les politiques antisociales et la menace FN se présente à nous. Dans cette situation compliquée, le NPA est convaincu de la nécessité de reposer les bases à la fois d'un projet de société et d'une reconstruction d'un projet stratégique.

Le projet de société, d'une part, en tant qu'horizon économique et politique, répond à la question des alternatives au capitalisme : quelle société voulons-nous ? A quoi peut bien ressembler un monde débarrassé des rapports de domination capitalistes ? Par quelles institutions révolutionnaires pourrons-nous remplacer les institutions actuelles ?

Puis le projet stratégique, d'autre part, en tant que perspectives concrètes, répond à la question de savoir comment y parvenir : comment s'organiser ? Comment, sur le court terme, faire gagner les luttes à venir ? Comment construire le rapport de force, à court et moyen termes, susceptible d'accumuler des victoires et de nous mener sur la voie de l'émancipation ?

Discuter de ces questions, c’est ce que propose le NPA 69 dans le cadre d’une réunion de formation / débat qui se tiendra le jeudi 11 mai 2017 à 20H.

Pour y participer, merci de bien vouloir prendre contact avec un.e militant.e ou de nous écrire à l'adresse : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Mis à jour le Vendredi, 12 Mai 2017 21:03
 
Déclaration de Philippe Poutou le soir du 1er tour, 23 avril 2017 PDF Imprimer Email
Écrit par NPA   
Lundi, 24 Avril 2017 14:32

"Nous tenons évidemment d’abord à remercier les électeurs et électrices qui ont choisi de voter pour nous. Par ce vote, ils et elles ont voulu exprimer le rejet d’un système de politiciens professionnels qui sont souvent corrompus et qui permettent que, dans ce pays, continue, de fait, à s’exercer le pouvoir des capitalistes et des banquiers. Ils et elles ont voulu affirmer que le changement se fera par les mobilisations et la rupture avec ce système.
Cette campagne a témoigné du gouffre qui sépare de plus en plus la population d’un système politique qui ne nous représente pas et qui, fondamentalement, ne prend pas en compte nos conditions de vie, pire qui les aggrave année après année... Tous ces politiciens représentent de moins en moins d’électeurs, notamment dans les quartiers populaires.
L'élément inédit de ce premier tour est l’absence au second tour des candidats du PS et et des Républicains. C’est le signe d’une grande crise politique que les deux partis qui ont gouverné le pays depuis 60 ans soient ainsi éliminés. Mais la présence au second tour de Marine Le Pen et d’Emmanuel Macron n’est pas une bonne nouvelle, et encore moins une rupture avec tout ce que nous subissons depuis des décennies.

Le FN se prétend un parti hors système qui défend les travailleurs, alors que c’est un parti capitaliste comme les autres, qui a autant de casseroles que les autres, qui ne se bat jamais contre les licenciements et les projets patronaux, qui protège les riches et frappe les exploitéEs. De plus, ce parti est un grave danger car, par le racisme, il attise la haine contre les populations immigrées et d’origine immigrée, et la division, visant à détourner les salariéEs de vrais responsables du chômage et de la misère.
L’autre candidat sera donc Emmanuel Macron, imposteur à plusieurs titres : il n’est pas un nouveau candidat hors système mais un rejeton des banques et de François Hollande, tout autant responsable que celui-ci de la politique que nous avons subie depuis cinq ans. Et il nous promet d’aggraver encore l’austérité et les inégalités.
Le score de Le Pen et la crise politique nous montrent l’urgence de reprendre nos affaires en main, de nous mobiliser. Bien plus encore qu’en 2002, ces prochains jours, ce n'est pas un « front républicain » mais une large mobilisation contre le Front national et les politiques libérales, en particulier de la jeunesse, qui est indispensable. Nous devons nous battre dans les entreprises et les quartiers, sans attendre le résultat du second tour.

Dimanche 7 mai, beaucoup voudront faire barrage au FN...

Mis à jour le Jeudi, 11 Mai 2017 16:26
Lire la suite...
 
Le 11 avril avec Ph. Poutou, une belle journée pour le NPA69 PDF Imprimer Email
Écrit par NPA   
Mardi, 18 Avril 2017 09:12

Ce mardi 11 avril, dans l'après-midi, Philippe est allé à la rencontre des salarié-e-s de Médialys, agents de médiation sur le réseau de transports lyonnais. Se battant pour leurs conditions de travail et contre la répression antisyndicale, iels ont voulu profiter de la présence de Philippe pour médiatiser leur lutte lors d'une rencontre chaleureuse.

Le soir, plus de 600 personnes s'étaient réunies à la salle Joliot Curie de Vénissieux. Deux fois plus que pour le meeting de campagne de 2012 ! Plusieurs intervenant-e-s ont pris la parole pour présenter des luttes que soutient le NPA : Yamin, représentant des salarié-e-s de Médialys ; Sonia, AED au lycée Doisneau de Vaulx-en-Velin ; Cora sur les questions féministes ; Laurence sur la lutte contre la centrale du Bugey ; et Serhat sur la situation au Kurdistan. Philippe a pu alors présenter son programme alors que les militant-e-s ne rataient pas une occasion pour chanter.

La campagne continuera jusqu'au bout avec, en ligne de mire, une réunion publique sur l'écologie vendredi 21 avril à la salle Ravier.

Mis à jour le Samedi, 03 Juin 2017 08:53
 
Meeting avec Philippe Poutou mardi 11 avril à 20 h à Vénissieux PDF Imprimer Email
Écrit par NPA   
Dimanche, 02 Avril 2017 14:35

salle Joliot Curie (68, boulevard Joliot Curie - métro Parilly ou tram T4 arrêt M. Sembat)

Philippe POUTOU, un « petit candidat », mais de grandes idées anticapitalistes !

Au fur et à mesure que la campagne présidentielle avance, les débats sont toujours aussi pauvres et ennuyeux. Le Pen y montre sa démagogie raciste. Fillon sa volonté de casser tous les droits des salariéEs. Macron son projet de liberté complète, c’est-à-dire de supprimer toutes les protections des salariéEs. Hamon et Mélenchon, eux, distillent des propositions qui ne sont pas en réelle rupture avec l’ordre existant, en particulier sur la question du chômage et des salaires. En fait, le débat est ennuyeux car il fait l’impasse sur les solutions radicales qu’il faut mettre en œuvre pour sortir de la crise.

1 - Interdire les licenciements, partager le temps de travail, fixer le SMIC à 1700 euros nets

Une partie des travailleuses et travailleurs ne trouve pas d’emploi, tandis que d’autres souffrent au travail. Il faut partager les tâches, répartir le travail entre toutes et tous, avec 32 heures hebdomadaires sans diminution de salaire. Les 60 milliards de dividendes distribués en 2016 par les entreprises du CAC 40 représentent 2 millions d’emplois à 1700 euros nets par mois.

2 - Réquisitionner les banques et les grandes entreprises, planifier l’économie pour éviter la catastrophe climatique

La logique de concurrence et du profit détruit les services publics et accentue l’effet de serre...

Mis à jour le Samedi, 15 Avril 2017 20:06
Lire la suite...
 
Quel socialisme pour le XXIème siècle ? Soirée débat du NPA mardi 24 janvier PDF Imprimer Email
Écrit par NPA   
Mercredi, 18 Janvier 2017 22:45

Comment refondre un nouveau projet d’émancipation, capable de tirer les leçons du double échec du stalinisme et de la social-démocratie ?
Comment construire un écosocialisme qui rompe avec la propriété des principaux moyens de production aussi bien qu’avec les logiques productivistes ?
Comment penser une démocratie réelle qui débarrasserait l’humanité de toutes les oppressions et mettrait en place une organisation collective permettant l'épanouissement individuel de chacun ?
C’est pour répondre à ces questions que le NPA a été fondé, non pas dans la perspective d’écrire un projet supplémentaire d’utopie, mais pour proposer concrètement aux acteurs des luttes et aux expériences d’auto-organisation un chemin anticapitaliste vers l’émancipation. C’est dans cette perspective que le NPA a écrit ses « Principes fondateurs », adoptés lors du congrès de fondation de 2009, puis un texte programmatique intitulé « Nos réponses à la crise » qui fut adopté par le congrès de 2011, dans le contexte d’éclosion des révolutions arabes.

Depuis lors, la contre-révolution a fait son macabre travail, comme l’a récemment montré l’écrasement d’Alep. Mais dans le même temps, de nouveaux projets d’émancipation ont surgi des luttes, comme cela a été le cas en France tant dans les ZAD que dans les Nuits Debout qui ont accompagné le mouvement contre la loi Travail. C’est à partir des acquis de ces luttes récentes que nous vous proposons de rediscuter de la société que nous voulons construire :
Mardi 24 janvier, soirée débat sur invitation, contactez unE militantE ou écrivez à l’adresse mail de contact du NPA 69 si vous êtes intéresséE

Mis à jour le Mercredi, 08 Mars 2017 20:51
 
Souscription : derniers jours pour se mobiliser ! PDF Imprimer Email
Écrit par Cotentin   
Mardi, 20 Décembre 2016 17:20
Et si on se mobilisait pendant les vacances ?
Cette année, on vous présente le Père Noël Rouge : https://www.youtube.com/watch?v=3rPVBuiuk1w !
Un Père Noël qui découvre la lutte des classes et qui décide d'apporter son soutien à notre camp social.

Aider financièrement le NPA, ce n'est pas seulement aider un parti parmi les autres, mais c'est contribuer au développement d'un camp social dans son ensemble, celui des exploité-e-s et des opprimé-e-s.
Nous avons besoin de la participation de tou-te-s pour imprimer et diffuser notre journal hebdomadaire, notre revue mensuelle, nos tracts, affiches, autocollants, brochures, pour financer un local, louer des salles et du matériel pour des meetings et réunions publiques, pour, en somme, organiser les luttes.

La campagne de souscription prend fin le 31 décembre : il ne reste donc plus que quelques jours !
Mobilisons-nous en quelques clics, sur le site https://souscription.npa2009.org , en versant une somme en liquide auprès d'un-e militant-e du NPA ou en envoyant un chèque à l'ordre de NPA Souscription à : NPA souscription, 2 rue Richard-Lenoir, 93100 Montreuil.

En plus, les dons ouvrent droit à une réduction d'impôts égale à 66% de leur montant. Si vous donnez 3 euros, le parti en reçoit 3, l’État vous en reverse 2 ! Moyennant un peu de patience avant le remboursement, vous pouvez donc multiplier votre don par 3 !

Pour toute question sur cette souscription, vous pouvez écrire à : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Merci infiniment pour votre participation et bon repos pour une reprise en pleine forme : nous avons des millions de Père Noël à convaincre !

Mis à jour le Lundi, 02 Janvier 2017 22:13
 
Soirée débat sur les mécanismes de l'exploitation capitaliste mercredi 7 décembre à 20 h : PDF Imprimer Email
Écrit par NPA   
Vendredi, 02 Décembre 2016 22:46

comprendre ces mécanismes pour mieux combattre le capitalisme

La richesse et la puissance des uns est un prélèvement sur le travail des autres : salaire et profit, travail et capital. Cette opposition fondatrice est la source du conflit irréductible qui divise et brutalise la société.
Le capitalisme remodèle et exacerbe les oppressions plus anciennes (de genre, nationales, « de race » etc.) Les inégalités et les divisions sociales renforcent son pouvoir et ses profits. Exploitation et oppressions se combinent quand les bas salaires et la précarité des opprimés font baisser le « coût du travail », quand les dominations nationales permettent le pillage ou l’échange inégal.

Le capitalisme détruit la nature pour alimenter le flux sans cesse croissant des marchandises.
Afin de fonder la légitimité de nos luttes et l’objectif de transformation sociale, nous examinerons les mécanismes de l’économie capitaliste : le travail comme marchandise, la monnaie comme mesure de toutes choses, l’accumulation et la croissance comme seule possibilité.
Qu’est-ce que : la marchandise, la monnaie, la force de travail , la valeur, les diverses formes et les métamorphoses du capital, le profit dans tous ses états.
Par la critique de l’existant, nous mettrons en perspective la possibilité d’un monde dans lequel  la monnaie ne serait plus la mesure de la vie, le travail ne serait pas un marché (ni le travailleur une marchandise), où les choix productifs ne seraient plus mesurés par la rentabilité. Un projet socialiste pour l’humanité.

Soirée sur invitation : pour participer, contacter unE militantE ou l'Equipe Départementale de Direction (voir dans les contacts)

Mis à jour le Dimanche, 22 Janvier 2017 20:55
 
Soirée débat sur l'écosocialisme mercredi 23 novembre à 20 h PDF Imprimer Email
Écrit par NPA   
Vendredi, 18 Novembre 2016 21:18

Nous allons parler d’écologie, d’écosocialisme, mais pas comme une thématique parmi d’autres toutes plus importantes, mais comme un élément fondamental de notre programme, et donc en conséquence de nos luttes. Le NPA à sa création était enraciné dans l’expérience des luttes et des programmes des partis et syndicats prolétariens. Cet enracinement nous a permis de faire face à ceux et celles qui préconisaient la fin du prolétariat et de son exploitation, à ceux et celle qui ne voient des issues que dans le processus électoral ou dans le développement des luttes locales ou encore dans les batailles pour les droits démocratique.
En nous déclarant écosocialistes, nous pouvions donner l’impression, vu notre retard sur la question, que nous répondions de façon opportuniste, à un sujet de société à la mode, mettre un coin de vert sur notre drapeau rouge… Nous avons opté pour une démarche plus complexe qui consiste à nous approprier la bataille écologique, non pas par des slogans mais en transformant notre courant politique, marxiste révolutionnaire en y intégrant à tous les niveaux la dimension écologiste.
Et surprise, nous nous rendons compte que nous ne partons pas de rien. Ce sont bien souvent des marxistes et plus encore des militant-e-s ouvriers et révolutionnaires qui ont ouvert la voix de l’écologie politique...

Soirée sur invitation : pour participer, contacter unE militantE ou l'Equipe Départementale de Direction (voir dans les contacts)                              

Mis à jour le Vendredi, 02 Décembre 2016 22:48
 
Lyon : une fête qui regonfle militantEs et invitéEs PDF Imprimer Email
Écrit par NPA   
Mardi, 08 Novembre 2016 11:54
Près de 250 personnes ont participé à la fête anticapitaliste du NPA 69 le 5 novembre à Vénissieux, dans la banlieue lyonnaise. Après l'expérience de la lutte contre la loi travail, où le NPA a su apparaître avec des cortèges très animés sur Lyon, l'objectif était d'y inviter nos sympathisant.e.s, pour continuer de discuter politique et conserver une certaine dynamique, notamment avec notre prochain candidat à l'élection présidentielle. En qualité d'ouvrier fortement impliqué dans le victorieux mouvement contre la fermeture de l'usine de Blanquefort, Philippe Poutou était bien placé pour animer un débat sur les luttes contre les licenciements, après la projection du film Comme des lions, relatant la grève de PSA Aulnay. Avec conviction et détermination, il a pu répondre aux doutes de quelques spectateurs et spectatrices sur l'utilité de ces luttes, perçues par beaucoup comme vaines, tant elles sont trop souvent ponctuées de défaites.

Des ateliers-débats simultanés, consacrés respectivement à la question kurde dans la situation au Moyen-Orient et aux suites à donner au mouvement contre la loi « Travaille ! », ont poursuivi cette journée : de riches discussions ont permis de mettre le doigt sur la complexité de problèmes qui sont au cœur de l'agenda des classes populaires d'ici ou là-bas, dramatiquement d'un côté, de manière prospective de l'autre.

Mais le record d'affluence fut atteint pour le meeting de Philippe Poutou, en début de soirée. Décontracté, confiant et désormais expérimenté, il a su animer la salle. Primaire de la droite décomplexée, solidarité avec les réfugié.e.s, nécessité d'insister sur l'existence de multiples luttes, explication de l'illusion Mélenchon, dénonciation des revendications du mouvement policier, bilan de la présidence Hollande, dénonciation des politicien.ne.s professionnel.le.s, rôle et objectif du NPA, son approche par rapport aux élections présidentielles, etc. : autant de sujets abordés dans les discussions avec un public curieux et conquis par « l'humanité » de notre candidat. Pour ponctuer cette journée, le groupe Mawaar est venu mettre l'ambiance avec un concert de Reggae haut en couleur. L'occasion de finir la soirée en dansant ou en continuant de discuter politique autour d'un verre. Cette journée aura donc été l'occasion de créer de nouveaux liens et de faire de la politique dans la bonne humeur. Assurément, un bilan positif.

Mis à jour le Samedi, 11 Mars 2017 11:08
 
Programme de la Fête Anticapitaliste samedi 5 novembre de 15 à 23 h à Vénissieux PDF Imprimer Email
Écrit par NPA   
Samedi, 29 Octobre 2016 18:42

15h00 – 17h00 : Projection du Film « Comme des lions » sur la grève des ouvriers de PSA contre les licenciements.
17h30 – 19h00 : Ateliers / débats
Atelier 1 : Le mouvement contre « la Loi travail et son monde » : Quelles suites ?
Atelier 2 : International : La question Kurde au Moyen-Orient (avec l’intervention d’un militant Kurde).

19h30 – 21h00 : MEETING avec Philippe Poutou suivi d’un débat
21h30 – 23h00 : Concert de Mawaar (reggae)
Un bar sur place vous proposera des boissons et des sandwichs.
Fête du NPA à la Salle Joliot Curie (métro D station Parilly ou arrêt du tram T4)

 

Mis à jour le Dimanche, 06 Novembre 2016 15:28
 
Pour vous procurer « L’Anticapitaliste », hebdomadaire du NPA, abonnez-vous ! PDF Imprimer Email
Écrit par NPA   
Mercredi, 30 Décembre 2015 08:00

Suite à une augmentation importante des tarifs de diffusion en kiosque, l'hebdomadaire du NPA n'est disponible que sur abonnements (par chèque ou prélèvement) ou en vente auprès des militantEs.


Télécharger

les anciens numéros

Mis à jour le Mercredi, 30 Décembre 2015 16:59
 
Olivier Besancenot sur Foutou'art (meeting à Villeurbanne) PDF Imprimer Email
Écrit par Stéphane   
Jeudi, 04 Avril 2013 11:21

 

 

 

Foutou'art

Mis à jour le Lundi, 08 Juillet 2013 22:22