Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Comité Lyon 3e-6e, Villeurbanne, Vaulx-en-Velin
Nos Vies, pas leurs profits : le 11 juin, votez pour la candidate du NPA à Villeurbanne PDF Imprimer Email
Mercredi, 24 Mai 2017 03:35

Camille CHAUCHAT, 28 ans, enseignante
Denis DARMUZEY (suppléant), 36 ans, cheminot
Avec le soutien de PHILIPPE POUTOU

Réunion publique vendredi 9 juin à 20 h au Centre Culturel et de la Vie Associative au 234 cours E. Zola (métro Flachet)

Après l’élection d’Emmanuel Macron, les têtes de ceux qui nous gouvernent changent mais leur voix est tou-jours celle du Medef.
Pour les patrons, tout est bon dans le Macron !
Ancien banquier d’affaires et ministre de Hollande, il a promis, dès cet été, de démanteler le Code du travail en légiférant par ordonnances. Il veut également supprimer 120 000 postes dans la fonction publique. Avec son programme, Macron défend les intérêts de la bourgeoisie et s’inscrit dans la continuité des lois anti-ouvrières (Rebsamen, Macron, Travail) portées par Hollande.

La synthèse des politiques antisociales
Le nouveau président se veut la « synthèse » entre droite et gauche. Son but: avoir les coudées franches pour ac-centuer ces mêmes politiques qui, depuis des décennies, ne cessent de creuser les inégalités, généralisent la pré-carité et alimentent les xénophobes de tout poil.
De la même manière, il s’attèle déjà à prendre les habits de chef de guerre pour mener, en Afrique et au Moyen-Orient, des guerres au mépris des peuples et au profit des intérêts capitalistes.

Pour un programme de lutte
Face à Macron et tous les serviteurs du patronat, des me-sures d’urgence s’imposent: interdiction des licencie-ment, un minimum de 1700 euros par mois pour tous, augmentation immédiate des salaires de 300 euros. Tra-vailleurs, chômeurs, précaires, étudiants, profitons de ces élections pour organiser la riposte !
Parce que nos vies valent plus que leurs profits, le dimanche 11 juin, donnez votre voix aux candidats du NPA pour défendre le camp des travailleurs !

 
Élèves à la rue 64 jours ! Goûter solidaire à l'école Grandclément de Vaulx reporté mardi 16 mai PDF Imprimer Email
Jeudi, 11 Mai 2017 16:24
communiqué du Collectif Jamais Sant Toit Vaulx-en-velin village:
"3 familles – 6 enfants (1 à 6 ans) Dont :
- 42 nuits à l’hôtel
- 15 nuits chez les habitants du village
- 7 nuits d’occupation (gymnase & école)
Malgré de multiples demandes aux autorités compétentes :
- Mr Dussurgey (maire de Vaulx-en-velin)
- Mme Geoffroy (secrétaire d’état chargée de la politique de la ville)
- Mr Bidet (directeur académique adjoint)
- Mr Inglebert (préfet & préfet délégué pour l’égalité des chances)
aucune solution n’est proposée (comme l’année dernière !)

Ceci est inacceptable, nous demandons donc la mise en place d’un hébergement d’urgence pour ces familles !
Rdv reporté mardi 16 Mai de 15h45 à 18h devant l’école élémentaire – 59 rue de la république pour un goûter solidaire et une demande de solution pour ces familles !
Des enfants en souffrance, Collectif Grandclément en résistance !"
Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 
Passage à la Part Dieu des travailleurSEs de Samsung en tournée européenne PDF Imprimer Email
Samedi, 24 Décembre 2016 16:44
Le 16 décembre, une délégation sud-coréenne de travailleurSEs de Samsung et de membres de leurs familles a dénoncé leurs conditions de travail, devant la gare de la Part Dieu.

Présentation par le Comité international pour les libertés démocratiques en Corée du Sud (CILD) de cette tournée exceptionnelle effectuée en Europe (France, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, Allemagne, Suisse), du 2 au 18 décembre 2016 :
« Pour ne plus jamais entendre dire qu’on ne savait pas ce qui se passait chez Samsung, qui est par ailleurs l’un des conglomérats sud-coréens les plus impliqués dans le scandale Choi Soon-sil – du nom de la gourou de la chef de l’Etat ayant entraîné le vote d’une motion de destitution de la Présidente par le Parlement sud-coréen. (...)

Leur message est édifiant. Tout d’abord, celui d’un homme, Kim Sung-hwan, Président du Syndicat général des travailleurs de Samsung, non reconnu par le groupe : alors qu’il travaillait auprès d’un sous-traitant de Samsung, Kim Sung-hwan a créé en 1996 un syndicat indépendant, ce qui a entraîné la rupture de son contrat de travail puis une condamnation à trois ans de prison, de 2005 à 2007, suite à une plainte pour diffamation déposée par la firme. Depuis octobre 2012, Kim et ses camarades manifestent tous les mercredi devant le siège de Samsung pour exiger le respect du droit constitutionnel de s’organiser en syndicat et, plus généralement, la défense des droits des travailleurs.

Car le désastre humain et social causé par le groupe est plus large. Que penser du récit de ces deux femmes, ...

Lire la suite...
 
Pour que le Collectif vaudais des privés d’emploi puisse garder son local PDF Imprimer Email
Jeudi, 28 Juillet 2016 08:05
Le Collectif des Privés d’Emploi et Précaires de Vaulx en Velin appelle à signer une pétition de soutien :
«  Un local pour continuer de combattre le chômage et la précarité
Depuis 20 ans le Collectif des Privés d’Emploi, et Précaires agit avec les Vaudais pour le maintien et l’extension de leurs droits, contre l’explosion du travail précaire et du chômage de masse.

Depuis 20 ans le collectif fait un travail d’information, de soutien et d’aide à la résistance collective : pour défendre le droit au travail, à la formation et à l’indemnisation du chômage pour tous,  se battre contre les radiations et les indus à Pôle Emploi, pour le droit au logement et le maintien de l’énergiepour tous, contre les déménagements forcés dans le cadre des démolitions.
En  1998 , avec le soutien d’une trentaine d’associations, le collectif a imposé l’implantation d’une antenne Assedic à Vaulx-en-Velin.

Le local que nous occupons doit être démoli (pour raison de « Rénovation Urbaine »), A ce jour nous n’avons aucune solution durable de relogement. Nous sommes inquiets pour le devenir de notre activité.

Nous, signataires sommes aux cotés du collectif pour obtenir la garantie de son relogement dans des conditions qui permettent la continuité de son activité et dans un délai raisonnable. »
Télécharger la pétition

 
Honte à l'Europe des barbelés : bulletin des cheminots du NPA Lyon PDF Imprimer Email
Mercredi, 10 Février 2016 23:21