Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Comité Guillotière
Prochaine réunion du comité NPA Guillotière lundi 30 octobre à 20 h 30 PDF Imprimer Email
Écrit par NPA   
Mercredi, 17 Mai 2017 09:33

Pour prendre contact avec le comité de Lyon Guillotière,

Contact



Mis à jour le Dimanche, 29 Octobre 2017 18:36
 
Réunion publique du NPA sur l’écosocialisme vendredi 21 avril à 20 h PDF Imprimer Email
Écrit par NPA   
Vendredi, 14 Avril 2017 15:45
salle Ravier,  7, rue Ravier, Lyon 7ème – métro Jean Jaurès
Changer la société pour sauvegarder la nature

Réchauffement climatique, épuisement des ressources, biodiversité, produits toxiques : le tableau écologique du monde est sombre. Mais donner l'alerte ne suffit pas : Comme sur bien d'autres questions, un sentiment d'impuissance domine.

On nous dit qu'il faut changer nos comportements : c'est nécessaire mais pas suffisant. Nous n'avons, en tant que personnes, que peu de prise sur l'extraction massive de charbon ou l'épandage de pesticides.
Il faut agir à l'échelle globale et sur tous les plans. Sortir du nucléaire ou de l'industrie d'armement sans garantir l'emploi ne peut que conduire à de graves divisions. Si on supprime les pesticides en ne faisant peser les contraintes que sur les paysans, si on limite la voiture sans garantir des transports de qualité, si on impose des économies d'énergie avec des logements mal isolés, alors les mesures écologiques indispensables apparaîtront à chaque fois comme des contraintes supplémentaires pour des gens dont la vie est déjà difficile.
Pourtant, nous aurions beaucoup à gagner si nous n'étions pas obligés de faire 50 km pour aller au travail à cause de la pression du chômage, si les appareils électro-ménagers étaient durables et réparables, si les transports publics étaient gratuits.

Il faut sortir du nucléaire en dix ans, abandonner les combustibles fossiles, produire une alimentation sans pesticides et sans transports internationaux. Ce qui est en jeu, c'est un projet de société : nous l'appelons écosocialisme...

Mis à jour le Lundi, 12 Juin 2017 07:49
Lire la suite...
 
Meeting contre les violences policières samedi 3 décembre à 19 h 15 PDF Imprimer Email
Écrit par NPA   
Vendredi, 25 Novembre 2016 17:27
Entretien publié dans l'Anticapitaliste : abonnez-vous !

"Âgé de 24 ans, Adama Traoré est mort le 19 juillet dernier lors de son interpellation par trois gendarmes à Beaumont-sur-Oise (Val d’Oise). Après la grande marche pour Adama organisée à Paris samedi 5 novembre, nous avons rencontré Assa Traoré, sa sœur, qui continue à lutter pour obtenir la vérité et la justice sur la mort de son frère.

Quel bilan tires-tu de cette nouvelle manifestation ?

C’est pour nous un énorme succès de voir toutes ces personnes qui sont venues pour Adama, soutenir les familles de ceux qui sont victimes de la violence de l’État français, pour obtenir la justice pour Adama, contre l’impunité des meurtres commis par la police, des choses qu’ils font subir à ces citoyens-là... Cette marche, c’était quelque chose de très fort et de très grand. Tout le monde était là, toutes couleurs, toutes confessions, toutes origines confondues, c’est ça qui est fort, c’est ça qui représente la France... Que l’on ait réussi à faire cela, c’est génial !

Après la manifestation, il y eu le rassemblement place de la République, avec les prises de parole des familles. Dans toutes les interventions, il y avait une cohérence...
Je pense que c’est une très bonne chose, mais je me dis que malheureusement on en vient à répéter les mêmes choses. Ce sont toutes les familles de victimes qui ont pris la parole, et nous, ont était et on sera toujours avec ces familles. Mais si on veut qu’Adama soit une des dernières victimes des crimes et des violences des policiers ou des gendarmes, il faudra faire plus que ça...

 

Mis à jour le Mercredi, 17 Mai 2017 09:31
Lire la suite...