Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Philippe Poutou contre l'A45 entre Lyon et Saint Etienne PDF Imprimer Email
Écrit par NPA   
Dimanche, 16 Avril 2017 10:51

Voici la réponse du candidat du NPA à la sollicitation des associations en lutte contre l'A45 :
"Mesdames, Messieurs de la SCL intercommunale,
Nous avons bien reçu votre sollicitation concernant le projet autoroutier A45. Le Nouveau Parti Anticapitaliste que je représente à ces élections s'est opposé à ce projet, dès ses débuts, comme à l'ensemble des projets inutiles qui ne cessent de fleurir aujourd'hui. On pourra penser aussi à Notre- Dame-des-Landes, à la LGV du pays basque, à bon nombre de centres commerciaux complètement démesurés, au projet d'enfouissement nucléaire à Bure, à la ligne Lyon-Turin ou encore au Centrer parc de Roybon. Le point commun entre ces exemples, c'est le capitalisme, la recherche effrénée du profit. Dans ces affaires, les partenariats publics-privés sont une constante, faisant la vie belle aux Vinci et autres grandes multinationales comme c'est le cas pour l'A45. La conséquence est déjà connue, on nous demandera ensuite de nous serrer la ceinture pour combler les dettes parce qu'on aura trop dépensé.

Pour le NPA, c'est à la population de décider de ce qui est produit ou des travaux publics à entreprendre. Tout cela devrait faire l'objet d'un débat démocratique qui, aujourd'hui, est confisqué sur l'autel des profits capitalistes. Plus précisément, je partage pleinement vos revendications concernant l'autoroute A45. C'est pourquoi les équipes militantes du NPA ont participé à hauteur de leur force à l'ensemble des manifestations passées, que ce soit à Saint-Etienne ou dans les Monts du Lyonnais. Ils continueront de le faire à l'avenir.

Et dans cette campagne, j'espère pouvoir porter une voie anticapitaliste sur la question des transports autour de plusieurs mesures radicales :...

– Reprendre les autoroutes aux groupes capitalistes, sans indemnité ni rachat.
– Réduire le transport des marchandises, en finir avec le juste-à-temps et les stocks roulant, arrêter de transporter tout et n’importe quoi pour mettre les salariéEs en concurrence, rapprocher les lieux de production et de consommation. Favoriser le transport des marchandises par rail et fluvial.
– Généraliser la gratuité des transports publics, retisser un réseau de transport public performant dans les zones rurales, décloisonner les quartiers pauvres des villes.
– Réduire les distances entre habitat, emplois et services.
– Réduire la place de la voiture, développer la pratique du vélo et de la marche sur l’ensemble des territoires et pas seulement dans les centres-villes.

 

Vous retrouverez l'ensemble de mon programme sur internet :
https://poutou2017.org/programme/programme-de-p-poutou-pour-lelection-presidentielle

Salutations militantes,
Philippe POUTOU"

Mis à jour le Lundi, 24 Avril 2017 14:34