Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Liberté de circulation ! Rassemblement mardi 13 décembre à partir de 18 h aux Terreaux PDF Imprimer Email
Mardi, 06 Décembre 2016 23:31

"Liberté de circulation ! Réfugié-e-s, migrant-e-s, vous êtes les bienvenu-e-s !
Les réfugié-e-s ne sont pas dangereux, ce sont eux qui sont en danger
» en danger, car victimes d’une vaste propagande mensongère L’invasion ? Un mensonge xénophobe et raciste ! 1 784 réfugié-e-s de Calais ont été envoyés en Auvergne-Rhône-Alpes, soit 0,02 % de la population de la région. Ils ont été accueillis avec des élans de solidarité populaire.  
» en danger, car victimes du tri que cachent les belles paroles
Les Centres d'Accueil et d'Orientation dans lesquels l’État envoie les réfugié-es séparent les "bons" des "indésirables". En 2015, le statut de réfugié a été refusé à 63 % des demandeuses et demandeurs d'asile. D'un côté l'accueil de quelques un-e-s et de l'autre des expulsions massives. !
Pour l'égalité des droits, droit d'asile sans restriction !
Refusons la logique criminelle, qui fait de la Méditerranée un mouroir et lance la police aux trousses de celles et ceux qui fuient la guerre ou la misère.
Œuvrons pour la liberté de circulation et d’installation !"

télécharger l'appel

appel du Collectif de soutien aux réfugiés et migrants Lyon-69 : ATTAC-Rhône, CGT Vinatier, Uanion Départementale CGT, Collectif des EtudiantEs EtrangerEs, Collectif 69 Palestine, Comité d’Information pour une Syrie Libre et Démocratique, Émancipation-69, FSU 69, LDH Rhône, MRAP LYON 1-4, MRAP LYON 3-7-8, RESF-69, Solidaires 69, Solidaires EtudiantEs, UJFP Lyon, Alternative Libertaire, Coordination des Groupes Anarchistes-Lyon, EELV 69, ENSEMBLE!, L’insurgé, Lutte Ouvrière, Nouveau Parti Anticapitaliste, OCML-VP, Parti de Gauche69, PCF, UPC
Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

"Les réfugié-e-s ne sont pas dangereux, ce sont eux qui sont en danger
»  les mineur-e-s isolé-e-s sont suspectés et jetés en prison
Récemment, 3 étrangers mineurs ont été traînés devant le Tribunal et 2 condamnés à la prison. Ainsi, la Mission pour l’Évaluation et l’Orientation des Mineurs Isolés Étrangers, qui travaille sous l’autorité de la Métropole de Lyon et de l'Aide Sociale à l'Enfance, met régulièrement en doute les papiers et les récits des jeunes qu’elle reçoit. Quand au bout de plusieurs mois de procédure, la vérité de leur minorité finit par être reconnue par le Tribunal, comme cela vient d’être le cas pour deux d’entre eux à Lyon, le mal a été fait, après une vie sans domicile fixe et sans ressources…

»  les migrant-e-s sont rejetés et forcés à dormir dans la rue : mobilisation dans les écoles pour...

Lire la suite...
 
Rassemblement dimanche 11 décembre LES FEMMES DE TURQUIE ET DU KURDISTAN NE SONT PAS SEULES ! PDF Imprimer Email
Dimanche, 04 Décembre 2016 23:11
Nous, militantes féministes, syndicats et organisations de gauche dénonçons le silence complice de l'Union Européenne et du gouvernement français face à la politique réactionnaire et répressive menée par la Turquie.

Nous dénonçons également la coopération des services de police européens au travers des opérations policières visant les militant.e.s de Turquie sur le sol européen. Rappelons que le 15 avril 2015, la justice allemande a demandé et organisé l'arrestation de 10 membres de la Confédération des Travailleurs de Turquie en Europe (ATIK) et que lumière n'a toujours pas été faite sur le triple assassinat des militantes kurdes à Paris : Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Söylemez.

. Politiques, journalistes, avocates, militantes, artistes, femmes kurdes / alévies / arméniennes et des minorités, partout en Turquie et au Kurdistan, des milliers de femmes résistent.
. Nous appelons à une solidarité immédiate et internationale avec toutes les femmes en lutte !
. Nous exigeons la libération immédiate des politiques, intellectuelles, journalistes, académiciennes et avocates emprisonnées ainsi que de tous les prisonniers politiques !
. Nous exigeons la réouverture immédiate des associations des droits des femmes, des enfants et des personnes LGBTI !

Rassemblement le dimanche 11 décembre A 15h30 devant le Consulat Turc 87 rue de Sèze, 69006 Lyon (métro Masséna)

Signataires : Planning Familial, Femmes Egalité, Femmes Solidaire, Femmes en Lutte 69, Collectif Solidarité Pinar Selek Lyon, Collectif Lesbien Lyonnais, Lesbian and Gay Pride Lyon, Le Jardin des T, LDH Rhône, Agir pour l’Egalité, Maison de la Mésopotamie, Yeni Kadin Lyon, Charjoum, Association des Droits de l’Homme et de Pir Sultan Abdal de Annecy, Centre Culturel des Alévis de Lyon, Amitiés Kurdes Lyon et Rhône-Alpes, CGT Education, Solidaires Rhône, Sud éducation, FSU, CFDT, PCF, PG69, Ensemble !, Alternative Libertaire, NPA69, CGA Lyon.

télécharger le tract

Lire la suite...
 
Soirée débat sur les mécanismes de l'exploitation capitaliste mercredi 7 décembre à 20 h : PDF Imprimer Email
Vendredi, 02 Décembre 2016 22:46

comprendre ces mécanismes pour mieux combattre le capitalisme

La richesse et la puissance des uns est un prélèvement sur le travail des autres : salaire et profit, travail et capital. Cette opposition fondatrice est la source du conflit irréductible qui divise et brutalise la société.
Le capitalisme remodèle et exacerbe les oppressions plus anciennes (de genre, nationales, « de race » etc.) Les inégalités et les divisions sociales renforcent son pouvoir et ses profits. Exploitation et oppressions se combinent quand les bas salaires et la précarité des opprimés font baisser le « coût du travail », quand les dominations nationales permettent le pillage ou l’échange inégal.

Le capitalisme détruit la nature pour alimenter le flux sans cesse croissant des marchandises.
Afin de fonder la légitimité de nos luttes et l’objectif de transformation sociale, nous examinerons les mécanismes de l’économie capitaliste : le travail comme marchandise, la monnaie comme mesure de toutes choses, l’accumulation et la croissance comme seule possibilité.
Qu’est-ce que : la marchandise, la monnaie, la force de travail , la valeur, les diverses formes et les métamorphoses du capital, le profit dans tous ses états.
Par la critique de l’existant, nous mettrons en perspective la possibilité d’un monde dans lequel  la monnaie ne serait plus la mesure de la vie, le travail ne serait pas un marché (ni le travailleur une marchandise), où les choix productifs ne seraient plus mesurés par la rentabilité. Un projet socialiste pour l’humanité.

Soirée sur invitation : pour participer, contacter unE militantE ou l'Equipe Départementale de Direction (voir dans les contacts)

 
Meeting contre les violences policières samedi 3 décembre à 19 h 15 PDF Imprimer Email
Vendredi, 25 Novembre 2016 17:27
Entretien publié dans l'Anticapitaliste : abonnez-vous !

"Âgé de 24 ans, Adama Traoré est mort le 19 juillet dernier lors de son interpellation par trois gendarmes à Beaumont-sur-Oise (Val d’Oise). Après la grande marche pour Adama organisée à Paris samedi 5 novembre, nous avons rencontré Assa Traoré, sa sœur, qui continue à lutter pour obtenir la vérité et la justice sur la mort de son frère.

Quel bilan tires-tu de cette nouvelle manifestation ?

C’est pour nous un énorme succès de voir toutes ces personnes qui sont venues pour Adama, soutenir les familles de ceux qui sont victimes de la violence de l’État français, pour obtenir la justice pour Adama, contre l’impunité des meurtres commis par la police, des choses qu’ils font subir à ces citoyens-là... Cette marche, c’était quelque chose de très fort et de très grand. Tout le monde était là, toutes couleurs, toutes confessions, toutes origines confondues, c’est ça qui est fort, c’est ça qui représente la France... Que l’on ait réussi à faire cela, c’est génial !

Après la manifestation, il y eu le rassemblement place de la République, avec les prises de parole des familles. Dans toutes les interventions, il y avait une cohérence...
Je pense que c’est une très bonne chose, mais je me dis que malheureusement on en vient à répéter les mêmes choses. Ce sont toutes les familles de victimes qui ont pris la parole, et nous, ont était et on sera toujours avec ces familles. Mais si on veut qu’Adama soit une des dernières victimes des crimes et des violences des policiers ou des gendarmes, il faudra faire plus que ça...

 

Lire la suite...
 
Femmes en Révolution : 5 ans après... samedi 3 décembre PDF Imprimer Email
Mercredi, 30 Novembre 2016 17:03
Le Collectif "Femmes en Révolutions" organise 5 ans après ce qu’on a appelé "les printemps arabes" un temps fort sur les luttes des femmes pour leur liberté et la démocratie dans les pays du Maghreb et du Proche-Orient.

10h - 13h / Table ronde Maghreb et Egypte
La lutte des femmes en Tunisie, en Egypte et dans les autres pays du Maghreb.
Intervenantes :
- Soad Baba Aissa, fondatrice de l’Association pour la Mixité, l’Egalité et la Laicité en Algérie (AMEL-Espoir) ;
- Abir Krefa, sociologue à l’Université Lyon 2, s’intéresse aux questions de genre dans les mouvements sociaux, notamment en Tunisie ;
- Ibtissame Betty Lachgar, marocaine, membre du mouvement M.A.L.I. (Mouvement Alternatif pour les Libertés Individuelles) ;
- Shahinaz Abdel Salam, bloggeuse et activiste égyptienne.
Projection du film documentaire "Liberté, liberté, ô mon Égypte" de Sabreen Al’Rassace.

14h30 - 17h30 / Table ronde Femmes en situation de guerre au Proche-Orient
Le rôle des femmes dans les luttes pour la démocratie et la dignité au sein des conflits actuels au Proche-Orient.
Intervenantes :
- Najwa Sahloul, syrienne, membre fondatrice du Comité d’Information pour une Syrie Libre et Démocratique et de l’UJFP (Union Juive Française pour la Paix)

- Hala Khatib, réfugiée syrienne, et Sabreen Al’Rassace, responsable du centre d’accueil des réfugiées syriennes en région parisienne
- Hana Al Rawashdeh, doctorante et membre de "Gynécologie sans frontières", qui parlera de la situation des femmes sur les routes de la guerre
- Rohdi Mellek, membre du Conseil National Kurde en exil, basé à Bruxelles, qui parlera du rôle des femmes combattantes kurdes.

Maison des Associations 36, avenue Lacassagne 69003 Lyon (Tram T3 arrêt Dauphiné Lacassagne/ bus C16)

 

 
Vidéo de la soirée-débat sur l'écosocialisme PDF Imprimer Email
Mercredi, 30 Novembre 2016 19:45
Retrouvez la vidéo de notre soirée-débat sur l'écosocialisme qui s'est tenue le 23 novembre dernier.
(Cliquer sur l'image.)

 
Appel à la mobilisation pour la fonction publique mardi 29 novembre à 12 h devant la Préfecture PDF Imprimer Email
Lundi, 28 Novembre 2016 10:43
appel CGT, FSU et Solidaires :

"DANS TOUTES LES PROFESSIONS ET DANS L’ENSEMBLE DES TERRITOIRES, MOBILISONS-NOUS POUR FAIRE ENTENDRE ET GAGNER SUR NOS REVENDICATIONS !
Les organisations syndicales de fonctionnaires considèrent que de nombreuses revendications restent encore aujourd’hui sans réponse. Parmi elles:

- L’augmentation significative des salaires, les mesures de rattrapage des pertes accumulées depuis l’année 2010.

- La poursuite de la politique de transfert prime/points pour en finir avec les indemnités constituant des compléments de salaire, comme le RIFSEEP, instaurant l’inégalité de traitement entre les agents.
- La revalorisation des filières et des corps à prédominance féminine afin d’appliquer le principe: «un salaire égal pour un travail de valeur égale».
- L’amélioration des conditions de travail et de l’organisation du temps de travail qui pourrait être mis en cause dans les concertations faisant suite au rapport Laurent : aucun nouveau recul en la matière n’est acceptable.
- Le renforcement du Statut général des fonctionnaires, de leurs statuts particuliers, des droits et des garanties collectives des personnels.
- Le renforcement des garanties aux usagers d’un service public de pleine compétence et de proximité sur l’ensemble du territoire national, y compris en Outre-Mer.
- L’octroi des moyens budgétaires nécessaires à l’accomplissement des missions publiques dans les trois versants de la Fonction publique avec les créations d’emplois statutaires nécessaires, de nouvelles mesures visant à la résorption de toutes les formes de précarité, des crédits de fonctionnement et d’investissement à la hauteur des besoins.
- La fin de la précarisation des emplois publics par un plan de titularisations
Nos organisations appellent les personnels des trois versants de la Fonction publique, dans toutes les professions et dans l’ensemble des territoires, à venir se rassembler le mardi 29 novembre 2016 à 12h devant la préfecture."
rue Dunoir, Lyon 3ème (métro Guichard)

 
Meeting avec Philippe Poutou PDF Imprimer Email
Mardi, 15 Novembre 2016 13:38
Retrouvez en images le meeting de Philippe Poutou tenu le 5 novembre 2016 à Vénissieux, lors de la fête anticapitaliste
organisée par le NPA 69.
 
Lyon : une fête qui regonfle militantEs et invitéEs PDF Imprimer Email
Mardi, 08 Novembre 2016 11:54
Près de 250 personnes ont participé à la fête anticapitaliste du NPA 69 le 5 novembre à Vénissieux, dans la banlieue lyonnaise. Après l'expérience de la lutte contre la loi travail, où le NPA a su apparaître avec des cortèges très animés sur Lyon, l'objectif était d'y inviter nos sympathisant.e.s, pour continuer de discuter politique et conserver une certaine dynamique, notamment avec notre prochain candidat à l'élection présidentielle. En qualité d'ouvrier fortement impliqué dans le victorieux mouvement contre la fermeture de l'usine de Blanquefort, Philippe Poutou était bien placé pour animer un débat sur les luttes contre les licenciements, après la projection du film Comme des lions, relatant la grève de PSA Aulnay. Avec conviction et détermination, il a pu répondre aux doutes de quelques spectateurs et spectatrices sur l'utilité de ces luttes, perçues par beaucoup comme vaines, tant elles sont trop souvent ponctuées de défaites.

Des ateliers-débats simultanés, consacrés respectivement à la question kurde dans la situation au Moyen-Orient et aux suites à donner au mouvement contre la loi « Travaille ! », ont poursuivi cette journée : de riches discussions ont permis de mettre le doigt sur la complexité de problèmes qui sont au cœur de l'agenda des classes populaires d'ici ou là-bas, dramatiquement d'un côté, de manière prospective de l'autre.

Mais le record d'affluence fut atteint pour le meeting de Philippe Poutou, en début de soirée. Décontracté, confiant et désormais expérimenté, il a su animer la salle. Primaire de la droite décomplexée, solidarité avec les réfugié.e.s, nécessité d'insister sur l'existence de multiples luttes, explication de l'illusion Mélenchon, dénonciation des revendications du mouvement policier, bilan de la présidence Hollande, dénonciation des politicien.ne.s professionnel.le.s, rôle et objectif du NPA, son approche par rapport aux élections présidentielles, etc. : autant de sujets abordés dans les discussions avec un public curieux et conquis par « l'humanité » de notre candidat. Pour ponctuer cette journée, le groupe Mawaar est venu mettre l'ambiance avec un concert de Reggae haut en couleur. L'occasion de finir la soirée en dansant ou en continuant de discuter politique autour d'un verre. Cette journée aura donc été l'occasion de créer de nouveaux liens et de faire de la politique dans la bonne humeur. Assurément, un bilan positif.

 
Notre-Dame-des-Landes : NOUS GARDERONS LA ZAD ! PDF Imprimer Email
Vendredi, 07 Octobre 2016 15:38

Le Collectif ZAD Lyon, Vaulx Debout, Solidaires 69, Faucheurs Volontaires FA (Groupe Graine d’Anar), Confédération Paysanne (Auvergne-Rhône-Alpes), SECOL, EELV 69, La Ruche des Citoyens, Comité de soutien NDDL Villefranche, CNT Villefranche, NPA et Les Amis de la Terre 69 appellent, en cas de démarrage des expulsions sur la ZAD de Notre Dame des Landes :
Le soir même, rassemblement à 18h devant la gare de la Part-Dieu
Le samedi suivant, rassemblement à 14h devant l'usine d'armement Verney Carron (St Etienne 42)

Télécharger l'appel unitaire lyonnais à un rassemblement en cas d'expulsion


Pour le NPA, face aux fossoyeurs de la démocratie, il ne faut rien lâcher !
On aurait presque envie de rire lorsque Valls nous parle de légitimité démocratique pour évoquer le résultat de la grande mascarade consultative qui s'est tenue le 26 juin en Loire-Atlantique. Cadre, contenu, processus : tout était conçu et taillé pour que le « oui » l'emporte. Cette consultation pipée n'est en fait qu'un épisode
de plus à mettre au passif d'un gouvernement passé maître dans l'art de piétiner les droits démocratiques et sociaux des travailleurEs, des précaires et de la jeunesse.
Qu'il s'agisse de Notre-Dame-des-Landes ou de la Loi Travail, c'est d'ailleurs bien la même politique qui est mise en oeuvre. Une politique qui protège les intérêts d'une minorité, du Medef et des Vinci en tout genre, au détriment des besoins du plus grand nombre. Une politique qui passe par la liquidation programmée de l'ensemble des acquis sociaux et l'écrasement de toute résistance et tentative d'alternative au développement productiviste et capitaliste. Plus que jamais, dans les jours, les semaines, à venir, la mobilisation sera déterminante pour s'opposer aux expulsions et défendre la Zad !

Gardarem la ZAD !
Le 8 Octobre, toutes les composantes du mouvement de résistance qui s’est formé autour de la lutte contre l’aéroport de Notre Dame des Landes appellent à une grande manifestation sur la ZAD. ChacunEs est invité à venir y planter un bâton pour dire qu’il reviendra au même endroit pour résister en cas de tentative policière d’évacuer les habitantEs historiques et les nouveaux occupantEs qui ensemble, ont choisi de résister à
une nouvelle destruction de terres agricoles et de tout un milieu humide recelant des espèces animales et végétales à préserver.
En face c’est le gouvernement PS-MEDEF qui est prêt à tout, pour défendre une fois de plus les intérêts d’un de ces groupes capitalistes qui eux veulent la peau du dernier campagnol amphibie, du dernier arbre, de la
dernière zone humide pour gagner encore et encore quelques euros de plus.

 
Pour vous procurer « L’Anticapitaliste », hebdomadaire du NPA, abonnez-vous ! PDF Imprimer Email
Mercredi, 30 Décembre 2015 08:00

Suite à une augmentation importante des tarifs de diffusion en kiosque, l'hebdomadaire du NPA n'est disponible que sur abonnements (par chèque ou prélèvement) ou en vente auprès des militantEs.


Télécharger

les anciens numéros