Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Collectifs du Rhône pour un Nouveau Parti Anticapitaliste

Nos Vies, pas leurs profits : le 11 juin, votez pour la candidate du NPA à Villeurbanne PDF Imprimer Email
Mercredi, 24 Mai 2017 03:35

Camille CHAUCHAT, 28 ans, enseignante
Denis DARMUZEY (suppléant), 36 ans, cheminot
Avec le soutien de PHILIPPE POUTOU

Après l’élection d’Emmanuel Macron, les têtes de ceux qui nous gouvernent changent mais leur voix est tou-jours celle du Medef.
Pour les patrons, tout est bon dans le Macron !
Ancien banquier d’affaires et ministre de Hollande, il a promis, dès cet été, de démanteler le Code du travail en légiférant par ordonnances. Il veut également supprimer 120 000 postes dans la fonction publique. Avec son pro-gramme, Macron défend les intérêts de la bourgeoisie et s’inscrit dans la continuité des lois anti-ouvrières (Rebsamen, Macron, Travail) portées par Hollande.

La synthèse des politiques antisociales
Le nouveau président se veut la « synthèse » entre droite et gauche. Son but: avoir les coudées franches pour ac-centuer ces mêmes politiques qui, depuis des décennies, ne cessent de creuser les inégalités, généralisent la pré-carité et alimentent les xénophobes de tout poil.
De la même manière, il s’attèle déjà à prendre les habits de chef de guerre pour mener, en Afrique et au Moyen-Orient, des guerres au mépris des peuples et au profit des intérêts capitalistes.

Pour un programme de lutte
Face à Macron et tous les serviteurs du patronat, des me-sures d’urgence s’imposent: interdiction des licencie-ment, un minimum de 1700 euros par mois pour tous, augmentation immédiate des salaires de 300 euros. Tra-vailleurs, chômeurs, précaires, étudiants, profitons de ces élections pour organiser la riposte !
Parce que nos vies valent plus que leurs profits, le dimanche 11 juin, donnez votre voix aux candidats du NPA pour défendre le camp des travailleurs !

 
Fête des régularisations passées et à venir dimanche 21 mai de 14 à 18 h PDF Imprimer Email
Samedi, 20 Mai 2017 08:24
Les Chant'Sans Pap'Yé organisent une fête des régularisations passées et à venir le dimanche 21 mai prochain :

"Pour tenir compte des contraintes et circonstances de l'actualité, nous avons décidé de modifier notre programme initial.
Nous maintenons le parrainage républicain des chanteurs encore en attente de régularisation. (Salle des mariages de la mairie du 1er à 14h00). Il sera ponctué de chansons des Chant' sans pap'Yé.

Vers 15h30 nous rejoindrons la place Sathonay. Nous avons décidé de ne pas donner le concert prévu, au profit d’espaces d’expression collectifs :
Chantons ensemble notre résistance ! face aux politiques d’accueil menées en France et en Europe (nous distribuerons des paroles).
Crayons notre résistance ! avec des craies et autres outils, nous vous proposons d’écrire sur le bitume, sur des affiches… des mots, des témoignages, des cris, des larmes, des idées… qui feront au final l’objet d’une Criée publique.
Goûtons ensemble (une buvette et des gâteaux seront en vente sur place)
Nous avons besoin d'être nombreuses et nombreux solidaires pour faire entendre que chacun a sa place ici en France et que la différence et la diversité sont une richesse.

Nous avons ainsi besoin de votre présence à nos côtés pour que cet après-midi soit un moment de résistance collective.
« Tout seul on va plus vite, à plusieurs on va plus loin » (Kélé)"



 
Rassemblement en défense de l’Inspection du travail jeudi 18 mai à 13 h PDF Imprimer Email
Jeudi, 18 Mai 2017 10:13

A l’appel de l’ensemble des syndicats, le 18 mai est une journée d’action nationale à l’Inspection du travail (Direccte). Les salarié Es se rassemblent devant les bureaux de la direction en bas de la Tour Swiss, à l’angle du boulevard Vivier Merle et de la rue de Bonnel, et appellent au soutien dans la lutte pour défense du service public.
Extraits de leur tract :
« Effectifs : la saignée
Le ministère du travail, jugé non prioritaire, subit de plein fouet les conséquences des politiques d’austérité et des réorganisations, en administration centrale comme en services déconcentrés.
Pour exemple : entre 2009 et 2017, les effectifs de référence des DIRECCTE ont diminué de près de 20 %, passant de 9 826 à 7 983,6 (ETP rémunérés). Ce sont les contrôleurs du travail (-23%, baisse accélérée par le PTE) et les adjoints administratifs (-26%) qui servent de variable d’ajustement.
Toutes les missions sont touchées, et plus particulièrement le pôle 3E , les services emploi : (-13% entre 2008 et 2014), les SRC (-15%), les secrétariats de sections (-10%), le services d’appui (-10%) ou l’informatique (27%), sans oublier les 10% d’agents de contrôle en moins sur le terrain depuis la création des unités de contrôle en 2014.

Jusqu’où et quand ?
Alors que, partout, des postes sont vacants et que les collègues croulent sous la charge de travail, les recrutements sont au point mort. Ceux pour les postes d’adjoints administratifs se comptent sur les doigts d’une main ! Seulement 28 postes d’inspecteur du travail sont ouverts au concours cette année… alors qu’au moins 128 inspecteurs et 305 contrôleurs étaient susceptibles de partir entre 2016 et 2017, cherchez l’erreur ! (...)
Particulièrement, les services de renseignement en droit du travail sont dès aujourd’hui visés :...

Lire la suite...
 
Marche contre Monsanto samedi 20 mai à 14 h à partir de la place Carnot PDF Imprimer Email
Mardi, 16 Mai 2017 08:33
"Le samedi 20 mai, pour la 5ème année consécutive, à Lyon et dans le monde entier des citoyens font converger leurs luttes contre Monsanto, Bayer et les multinationales de l'empoisonnement, lors d'une journée mondiale de marches et d'actions.
La Marche contre Monsanto est un événement citoyen et militant, autogéré localement par les personnes qui s'en emparent et qui s'organisent, dans une logique horizontale de convergence et de non-violence, afin d'assurer la participation du plus grand nombre,
- POUR une agriculture relocalisée, écologique et productive, capable d'assurer aux producteurs un revenu juste, et aux consommateurs des produits sains et accessibles à tous les budgets,
- CONTRE une agriculture intensive, usant de semences génétiquement modifiées (OGM) et dépendantes de pesticides toxiques, sous la coupe de multinationales s'appropriant le vivant, et dont Monsanto est le symbole planétaire, mais pas l'unique représentant (Dow Chemical, Syngenta, Bayer, BASF, DuPont, Limagrain,...).

AU PROGRAMME :
- Pique-nique : 12h - Place Carnot
Comme tous les ans, on vous invite à grignoter un truc ensemble. Ramenez de quoi partager (à manger, à boire), vos amis, des instruments de musique, de quoi s'échauffer doucement pour la suite. Si vous avez des nappes ou des tissus pour faire un grand espace pique-nique : apportez-les, ça n'en sera que plus joli.
- Atelier banderoles / pancartes : 13h - Place Carnot
À la bourre sur les pancartes ? Prévu de faire une banderole ? On se prend un petit peu de temps pour fabriquer de quoi faire une manifestation haute en couleurs. Ramenez des cartons, des piquets, du scotch, de la ficelle, des vieux draps, de la peinture, des feutres...
- LA MARCHE en elle-même : DÉPART 14h - Place Carnot - Place des Terreaux
Tout est prêt ? Alors en avant ! Au son de la batucada, la Marche contre Monsanto se lancera à 14h. On veut donc tou-te-s vous voir, prêt-e-s à fait du bruit, dans la joie et la bonne humeur, et avec toute la détermination qu'il faudra pour faire entendre nos revendications !
PRISES DE PAROLE : à partir de 16h
Place des Terreaux, les différentes associations et collectifs participants prendront la parole pour parler de leur lutte."

 
Rencontre avec Florence JOHSUA autour du livre "Anticapitalistes" Jeudi 18 mai PDF Imprimer Email
Dimanche, 14 Mai 2017 17:06
à 19h, à la librairie Terre des livres, 86 rue de Marseille à Lyon 7ème, tram T1 rue de l'Université
"Anticapitalistes. Une sociologie historique de l’engagement", éd. La découverte, 2015.

Le renouveau des gauches radicales en Europe a suscité un regain d’intérêt à leur égard. Toutefois, peu d’études se sont intéressées aux individus qui militent contre le capitalisme, pour un autre monde. Qui sont ces hommes et ces femmes ? Quels parcours personnels, quelles expériences nourrissent l’audace de penser qu’on peut changer la société ? Comment ces engagements se sont-ils transformés et renouvelés ?

Grâce à une enquête au long cours combinant entretiens, observations et analyses statistiques, ce livre propose une sociologie de l’engagement anticapitaliste en France du milieu des années 1960 aux années 2000. À travers le cas de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) devenue Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), l’auteure interroge les liens entre les évolutions du recrutement partisan et celles à l’œuvre dans la société et explore les trajectoires et les pratiques des militants, leurs visions du monde, leurs questionnements et leur idéal, pour apporter un éclairage inédit sur les nouveaux visages de l’anticapitalisme à l’aube du xxie siècle.

Ce faisant, l’ouvrage invite à penser sous un nouveau jour de grandes questions de société, comme celle de la fin des utopies, la prétendue désaffection des jeunes pour la politique, la production sociale de la révolte ou encore ce que signifie prendre parti aujourd’hui. Il rend compte d’une aventure à la fois minoritaire et universelle : la contestation de l’ordre établi.
Rencontre animée par Lilian MATHIEU - Entrée libre

 
Macron président, l’offensive capitaliste va s’amplifier. Construisons les résistances! PDF Imprimer Email
Lundi, 08 Mai 2017 10:21

Déclaration de Philippe Poutou le 7 mai 2017 :
Marine Le Pen, la candidate du Front National ne sera pas élue, et nous nous en réjouissons. Pour nous, le FN ne sera jamais un parti comme les autres. Derrière quelques revendications sociales reprises de façon démagogique, son programme reste la destruction des droits démocratiques, la remise en cause de tous les droits du mouvement syndical et du mouvement social. Il développe un programme de division des exploitéEs, visant à renforcer les discriminations contre les personnes d’origine immigrée, un programme de haine raciste qui vise à épargner les vrais responsables de la misère et du chômage. Aujourd’hui, la candidate du FN a été dégagée et c’est tant mieux.
Héritier du Hollandisme, Macron le banquier s'inscrit pleinement dans la politique de son prédécesseur. Ministre, il a inspiré des lois de régression sociale comme celle qui porte son nom ou la loi travail à laquelle la rue s’est massivement opposée il y a un an. Au-delà, Macron entend amplifier la contre-révolution libérale et va donc poursuivre sans discontinuité une politique d’austérité pour les catégories populaires, au nom de la liberté d’entreprendre, de la rigueur et de l’équilibre budgétaire...  Son programme ? En finir avec les 35h, casser la Sécurité sociale, diminuer le nombre de fonctionnaires, aller encore plus loin dans la casse du code du travail… Cette politique, c’est justement celle qui fait le lit du Front national en accentuant toujours plus la destruction de nos acquis sociaux.

Il faut donc nous préparer à mener de nouvelles batailles, nous unir pour préparer la résistance face au rouleau compresseur d’un Macron qui déclare vouloir gouverner par ordonnances pour imposer son programme antisocial. Une période de combat est devant nous, et nous devons organiser le « tous ensemble », les mobilisations tous azimuts, pour inverser le rapport de forces, construire un front pour défendre dans l’unité nos droits sociaux et démocratiques.
D’ores et déjà, des militants syndicaux et associatifs ont commencé à préparer la riposte...

Lire la suite...
 
Face aux intimidations et aux menaces des fascistes, notre force : la solidarité! PDF Imprimer Email
Dimanche, 30 Avril 2017 22:25
Communiqué de presse du collectif de vigilance 69 contre l’extrême droite :

"Face aux intimidations et aux menaces, notre force : la solidarité !
Depuis quelques mois, se développent des attaques perpétrées par l'extrême-droite dans le Vieux Lyon et à la Croix-Rousse, contre des locaux qui hébergent une vision de la société opposée à la leur. Renforcés par la faiblesse des réactions, ils franchissent un nouveau palier en menaçant des personnes et des lieux progressistes.
Cela est aujourd'hui le cas pour Laurent Burlet, journaliste à Rue 89 Lyon, suit depuis plusieurs années les évolutions de

l'extrême-droite à Lyon. Il informe régulièrement ses lecteurs de leurs agissements et donne des éclairages sur les liens entre les différentes mouvances et leurs liens avec le Front National. Mais aussi quelques jours plus tôt pour Philippe Carry, l'horloger de Saint Paul, qui a toujours eu le courage d'assumer publiquement ses opinions vis-à-vis des idéologies développées par ces groupuscules.
Le soir du 23 avril, des groupes de fascistes ont été vus sortant de leurs locaux du 5ème arrondissement, et quelques heures plus tard place Mazagran, frappant à coups de casques et de bouteilles des personnes ayant participé à la soirée de débat de « Nuit Debout ».

Le Collectif de Vigilance 69 dénonce les menaces et les agressions de ces groupuscules d'extrême-droite, ...

Lire la suite...
 
Réunion publique du NPA sur l’écosocialisme vendredi 21 avril à 20 h PDF Imprimer Email
Vendredi, 14 Avril 2017 15:45
salle Ravier,  7, rue Ravier, Lyon 7ème – métro Jean Jaurès
Changer la société pour sauvegarder la nature

Réchauffement climatique, épuisement des ressources, biodiversité, produits toxiques : le tableau écologique du monde est sombre. Mais donner l'alerte ne suffit pas : Comme sur bien d'autres questions, un sentiment d'impuissance domine.

On nous dit qu'il faut changer nos comportements : c'est nécessaire mais pas suffisant. Nous n'avons, en tant que personnes, que peu de prise sur l'extraction massive de charbon ou l'épandage de pesticides.
Il faut agir à l'échelle globale et sur tous les plans. Sortir du nucléaire ou de l'industrie d'armement sans garantir l'emploi ne peut que conduire à de graves divisions. Si on supprime les pesticides en ne faisant peser les contraintes que sur les paysans, si on limite la voiture sans garantir des transports de qualité, si on impose des économies d'énergie avec des logements mal isolés, alors les mesures écologiques indispensables apparaîtront à chaque fois comme des contraintes supplémentaires pour des gens dont la vie est déjà difficile.
Pourtant, nous aurions beaucoup à gagner si nous n'étions pas obligés de faire 50 km pour aller au travail à cause de la pression du chômage, si les appareils électro-ménagers étaient durables et réparables, si les transports publics étaient gratuits.

Il faut sortir du nucléaire en dix ans, abandonner les combustibles fossiles, produire une alimentation sans pesticides et sans transports internationaux. Ce qui est en jeu, c'est un projet de société : nous l'appelons écosocialisme...

Lire la suite...
 
Le 11 avril avec Ph. Poutou, une belle journée pour le NPA69 PDF Imprimer Email
Mardi, 18 Avril 2017 09:12

Ce mardi 11 avril, dans l'après-midi, Philippe est allé à la rencontre des salarié-e-s de Médialys, agents de médiation sur le réseau de transports lyonnais. Se battant pour leurs conditions de travail et contre la répression antisyndicale, iels ont voulu profiter de la présence de Philippe pour médiatiser leur lutte lors d'une rencontre chaleureuse.

Le soir, plus de 600 personnes s'étaient réunies à la salle Joliot Curie de Vénissieux. Deux fois plus que pour le meeting de campagne de 2012 ! Plusieurs intervenant-e-s ont pris la parole pour présenter des luttes que soutient le NPA : Yamin, représentant des salarié-e-s de Médialys ; Sonia, AED au lycée Doisneau de Vaulx-en-Velin ; Cora sur les questions féministes ; Laurence sur la lutte contre la centrale du Bugey ; et Serhat sur la situation au Kurdistan. Philippe a pu alors présenter son programme alors que les militant-e-s ne rataient pas une occasion pour chanter.

La campagne continuera jusqu'au bout avec, en ligne de mire, une réunion publique sur l'écologie vendredi 21 avril à la salle Ravier.

 
Vidéo du meeting de Philippe Poutou à Lyon / Vénissieux PDF Imprimer Email
Samedi, 15 Avril 2017 11:44
Dans le cadre de la campagne pour les élections présidentielles, Philippe Poutou donnait un meeting à Vénissieux le 11 avril 2017.
Retrouvez en vidéo l'intégralité des interventions en cliquant sur l'image.

 
Femmes et travail : spécificités, attaques et résistances PDF Imprimer Email
Dimanche, 12 Février 2017 11:29
Vidéo de la soirée formation sur "Femmes et travail : spécificités, attaques et résistances", organisée à Lyon le 9 février et animée par Alice.
Pour la visionner, cliquez sur l'image

 
Conférence de Joseph Daher sur l'avenir de la Révolution syrienne PDF Imprimer Email
Dimanche, 29 Janvier 2017 09:30
Le 13 janvier dernier, le "Collectif Lyon69 avec la révolution populaire syrienne", dont le NPA est partie prenante, organisait une conférence de Joseph Daher, universitaire et militant originaire d'Alep, parfait connaisseur du processus révolutionnaire en Syrie et contributeur de notre journal L'Anticapitaliste.

Pour écouter son intervention, cliquez sur l'image.
 
Vidéo de la manif régionale en soutien aux migrant-e-s et sans papiers PDF Imprimer Email
Lundi, 23 Janvier 2017 18:42
La manifestation régionale en soutien aux migrant-e-s et sans papiers aura été un succès : 50 organisations et plus de 1000 personnes ont défilé dans les rues de Grenoble ce samedi 21 janvier !
Cliquer sur l'image pour visionner la vidéo.
 
Les mécanismes de l'exploitation capitaliste PDF Imprimer Email
Jeudi, 19 Janvier 2017 19:57
Vous n'avez pas pu être présent-e à notre soirée formation sur les mécanismes de l'exploitation capitaliste ?
Revisionnez l'intervention de Gérard Vaysse en cliquant sur l'image.
 
Vidéo de la soirée-débat sur l'écosocialisme PDF Imprimer Email
Mercredi, 30 Novembre 2016 19:45
Retrouvez la vidéo de notre soirée-débat sur l'écosocialisme qui s'est tenue le 23 novembre dernier.
(Cliquer sur l'image.)

 
Pour vous procurer « L’Anticapitaliste », hebdomadaire du NPA, abonnez-vous ! PDF Imprimer Email
Mercredi, 30 Décembre 2015 08:00

Suite à une augmentation importante des tarifs de diffusion en kiosque, l'hebdomadaire du NPA n'est disponible que sur abonnements (par chèque ou prélèvement) ou en vente auprès des militantEs.


Télécharger

les anciens numéros